L’abbaye de Vauclair.

Présentation :

Partez à la découverte des ruines de l’abbaye cistercienne de Vauclair et de son magnifique jardin de plantes médicinales, lieu idéal pour une promenade bucolique au grand air.

Situation :

L’abbaye de Vauclair est située dans la ville de Bouconville-Vauclair, dans le département de l’Aisne, en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Coordonnées gps : Latitude : 49° 27′ 11″ Nord / Longitude : 3° 44′ 45″ Est.

Détails :
L’entrée.

L'entrée de l'abbaye.
L’entrée de l’abbaye.
Abbaye de Vauclair.
Abbaye de Vauclair.

La porterie (bâtiment situé à côté de la porte où loge le portier ou gardien).

La porterie.
La porterie.
Porterie.
Porterie.
Ruine de la porterie.
Ruine de la porterie.

L’église Paroissiale Saint-Martin.

L’église St-Martin.
L’église St-Martin.
Emplacement de l’église St-Martin.
Emplacement de l’église St-Martin.

Le colombier (édifice destiné à loger et à élever des pigeons).

Le colombier.
Le colombier.
Colombier.
Colombier.

Le bâtiment des convers (religieux chargés du service domestique) / Le cellier.

Bâtiment des convers.
Bâtiment des convers.
Le bâtiment des convers.
Le bâtiment des convers.
Le cellier.
Le cellier.
Convers en ruines.
Convers en ruines.
Ruines du bâtiment des convers.
Ruines du bâtiment des convers.
Bâtiment des convers.
Bâtiment des convers.
Ruines du bâtiment des convers.
Ruines du bâtiment des convers.
Le bâtiment des convers.
Le bâtiment des convers.
Ruines de Vauclair.
Ruines de Vauclair.

Le cloître (galerie couverte et fermée entourant le jardin intérieur).

Le cloître.
Le cloître.
Cloître.
Cloître.

L’église originale du XIIe siècle.

Emplacement de l'église.
Emplacement de l’église.
Ruines de l'église.
Ruines de l’église.
L’église originale.
L’église originale.

La salle des moines.

La salle des moines.
La salle des moines.
Salle des moines.
Salle des moines.

La salle du chapitre (lieu où se réunit la communauté religieuse).

La salle du chapitre.
La salle du chapitre.
Salle du chapitre.
Salle du chapitre.
Ruines du chapitre.
Ruines du chapitre.

La croix en fer forgé, tombe du révèrent père Courtois.

Tombe du père Courtois.
Tombe du père Courtois.
La croix en fer forgé.
La croix en fer forgé.
Tombe père Courtois.
Tombe père Courtois.
La tombe du père Courtois.
La tombe du père Courtois.
Détail tombe.
Détail tombe.

Le vergé.

Vergé.
Vergé.
Vue sur le vergé.
Vue sur le vergé.
Le vergé.
Le vergé.

Le jardin de plantes médicinales avec :

L’entrée du jardin.

L'entrée du jardin.
L’entrée du jardin.
Panneau d'info.
Panneau d’info.

Le jardin en damier.

Le jardin en damier.
Le jardin en damier.
Détail du damier.
Détail du damier.
Jardin en damier.
Jardin en damier.
Autre vue du jardin.
Autre vue du jardin.
Vue sur la maison.
Vue sur la maison.
Vue sur l'abbaye.
Vue sur l’abbaye.

Les massifs d’arbres, d’arbustes, d’arbrisseaux et les plantes d’ombres.

Les massifs.
Les massifs.
Les arbustes et arbrisseaux.
Les arbustes et arbrisseaux.
Arbre et arbuste.
Arbres et arbustes.
Massifs.
Massifs.
Autre vue sur les massifs.
Autre vue sur les massifs.
Jardin de Vauclair.
Jardin de Vauclair.

La mare de plantes aquatiques.

La mare de plantes
La mare de plantes
La mare.
La mare.
Face à la mare.
Face à la mare.

Quelques exemples de fleurs médicinales.

Ancolie commune.
Ancolie commune.
Centranthe rouge.
Centranthe rouge.
Meconopsis de cambrie.
Meconopsis de cambrie.
Pastel des teinturiers.
Pastel des teinturiers.
Pivoine officinale.
Pivoine officinale.
Pyrèthre rose en bouton.
Pyrèthre rose en bouton.

Et bien d’autres à découvrir sur place…

La maison de l’abbaye de Vauclair.

Maison de Vauclair.
Maison de Vauclair.
La maison de Vauclair.
La maison de Vauclair.
Maison de l'abbaye.
Maison de l’abbaye.

Coté parking.

Le parking.
Le parking.
Coté parking.
Coté parking.
Parking de Vauclair.
Parking de Vauclair.

L’étang de l’abbaye de Vauclair.

L'étang de Vauclair.
L’étang de Vauclair.
Étang de Vauclair.
Étang de Vauclair.
Étang de l'abbaye.
Étang de l’abbaye.
L'étang de l'abbaye.
L’étang de l’abbaye.
L'étang l'abbaye de Vauclair.
L’étang l’abbaye de Vauclair.
Détail de l'étang.
Détail de l’étang.
Détail de l'étang de Vauclair.
Détail de l’étang de Vauclair.
Détail de l'étang de l'abbaye.
Détail de l’étang de l’abbaye.
Iris de l'étang.
Iris de l’étang.

Restauration :

Perdreaux Gilles

7 Grande Rue

02860 Bouconville-Vauclair

Tél : 03.23.23.75.19

L’auberge de Vauclair

26 Grande Rue

02860 Bouconville-Vauclair

Tél : 03.23.22.99 68

Histoire :

=> En 1134, l’Evêque de Laon Barthélemy de Jur ordonne à Saint Bernard, moine français, abbé de Clairvaux (la plus célèbre abbaye de son temps) et réformateur de la vie religieuse, la fondation d’une nouvelle communauté dans le diocèse (peuple chrétien confié à un évêque), à Laon.

Celui-ci envoie alors un groupe de moines cisterciens1 construire une abbaye sur les fondations de la vallée de l’Ailette à laquelle il donnera le nom de Vauclair2.

=> En 1167, à la demande d’Henri Ier le Libéral, comte palatin de Champagne, l’abbaye de Vauclair donna naissance à l’abbaye Notre-Dame de la Charmoye non loin d’Épernay.

=> Au XIIIe siècle, l’abbaye de Vauclair connaît une seconde campagne de construction afin d’agrandir ses bâtiments pour accueillir encore plus de religieux.

=> En 1359, début de la guerre de Cent Ans, l’abbaye qui se trouvait sur le chemin de Reims est en partie détruite lors du raid de l’armée du roi d’Angleterre Edouard III.

=> De 1362 à 1394, de nombreux travaux de restauration sont conduits par l’abbé Jean Colleret.

=> En 1789, après la révolution française l’abbaye est mise en vente comme bien national.

=> En 1792, les derniers moines quittent l’abbaye. L’église devient alors une carrière de pierres et les autres bâtiment transformés en exploitation agricole.

=> En 1917, la situation géographique de l’abbaye, à proximité immédiate du Chemin des Dames, conduit à sa destruction quasi totale sous les feux directs de l’offensive.

=> En 1918, classé dans la zone rouge, et géré par les Eaux et Forêts (aujourd’hui ONF), le site est complètement abandonné.

=> En 1960, les archéologues commencent à s’intéresser à Vauclair.

=> En 1965, un jésuite, le père Courtois, soutenu par l’Office Départemental du Tourisme et la Direction de l’Architecture et de la Circonscription archéologique entreprend des travaux de fouille pour retrouver le plan de l’église et redonner ainsi vie aux ruines.

=> En 1966, le père René Courtois décide de diriger des fouilles archéologiques sur l’emplacement de l’abbaye grâce au travail d’environ 200 jeunes étudiants européens travaillant bénévolement pour une mise en valeur des sites historiques.

=> En 1970, l’abbaye est classée monument historique.

=> En 1976, construction du jardin de plantes médicinales par le père René Courtois en hommage aux moines apothicaires.

=> Le 28 février 2005, mort du père Courtois à l’âge de 82 ans, il repose aujourd’hui dans le chœur de l’ancienne église abbatiale. Une plaque de schiste de Martellange, son pays natal, rappelle sa mémoire et son passage à Vauclair.

1 Moine rattaché directement à la règle de Saint Benoît (règle de silence).

2 « Vallis Clara » est le nom inversé de l’abbaye-mère « Clara Vallis » (Clairvaux).

Coordonnées :

Mairie de Bouconville-Vauclair

1 place Rillart-de-Verneuil

02860 Bouconville-Vauclair

Téléphone : 03.23.22.42.69