Le château fort de Guise.

Le donjon.
Le donjon.

Présentation :

Guise, verrou sur la vallée de l’Oise, doit à sa situation d’être, du Xe au XXe siècle, une forteresse au cœur des événements européens.

Mille ans d’Histoire ont construit ce site unique en Europe. Avec ses souterrains, son donjon médiéval, ses casemates, le Château-Fort de Guise reflète la puissance des célèbres Ducs de Guise.

Au cours de votre visite, arpentez le dédale de pièces voûtées, les casemates d’artillerie ou encore le musée archéologique ; faites une halte dans la galerie dite « des Lépreux » et aventurez-vous dans les mystérieux souterrains.

Le site est pris en charge depuis 1952 par les chantiers de jeunes bénévoles du Club du Vieux Manoir.

Situation :

Le château fort de Guise est situé dans la ville de Guise, dans le département de l’Aisne, en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Coordonnées gps : Latitude : 49° 53′ 46″ Nord / Longitude : 3° 37′ 23″ Est.

Ouverture :

De septembre à juin inclus, ouvert du mardi au dimanche.

En juillet et août, ouvert tous les jours.

Horaires : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.

Fermeture annuelle pendant les fêtes de fin d’année.

Visites de groupes : sur rendez-vous, tous les jours, toute l’année.

Tarifs :

Adulte : 6,00 €.

Enfant de 6 à 18 ans : 3,00 €.

Moins de 6 ans : Gratuit.

Activités pédagogiques : 4,00 €.

Groupe (à partir de 20 pers) : 4,50 €.

Détails :

L’accueil du château.

L'accueil du château.
L’accueil du château.

Les portes à l’époque pont-levis.

Porte du château.
Porte du château.
Autre porte du château.
Autre porte du château.

Les vestiges de l’église collégiale St Gervais – St Prorais.

La collégiale sous la brume.
La collégiale sous la brume.

La basse cour près de la collégiale.

La basse cour.
La basse cour.
Photo n&b de la basse cour.
Photo n&b de la basse cour.

La haute cour près du donjon.

La haute-cour.
La haute-cour.

Le Donjon.

Le donjon.
Le donjon.
Le donjon et son ciel menaçant.
Le donjon et son ciel menaçant.
Meurtriere du donjon.
Meurtrière du donjon.

Le musée archéologique avec :
Ses céramiques.

Les céramiques.
Les céramiques.
Les céramiques de l'église.
Les céramiques de l’église.
Autre céramique.
Autre céramique.

Ses armoiries.

Armoirie.
Armoirie.
Deuxième armoirie.
Deuxième armoirie.

Ses armes.

L'arbalète.
L’arbalète.
La grande catapulte.
La grande catapulte.
Le fusil tordu.
Le fusil tordu.

* Le fusil était tordu avant d’être abandonné pour ne pas être récupéré et utilisé par les ennemis.

Ses matériaux de construction.

Les briques.
Les briques.
Objets de l'habitat.
Objets de l’habitat.
Les clous.
Les clous.

Et pour finir quelques objets de la vie quotidienne…

Art de la table.
Art de la table.
Objets religieux.
Objets religieux.
Pipes a fumer.
Pipes a fumer.

Restauration :

La Taverne du Château

Sur réservation

34 Pl Poterne

02120 Guise

Fixe : 03 23 61 25 00

Mobile : 06 36 22 13 69

Histoire :

=> Au cours du Xème siècle, débute de la construction du château fort de Guise.

=> En 1177, le château est assiégé par les comtes de Flandre et de Hainaut.

=> En 1185, un traité de paix est signée à Boves. L’Artois et le Vermandois sont alors donnés au roi Philippe II de France fils de Louis VII.

=> En 1186, le roi Philippe II nomme Guy de Tupigny gouverneur du château.

=> De 1223 à 1224, le donjon est construit et certaines murailles relevées.

=> En 1340, les soldats anglais de la guerre de cent ans se rapprochent de la ville de Guise. La population apeuraient se réfugient dans le château.

=> En 1425, Jean de Luxembourg, survivant de la guerre de cent ans grâce notamment à la  vente de Jeanne d’Arc aux Anglais devient le seigneur de Guise.

=> En 1443, Quenin Aguechiel effectuera de nombreux travaux pour lesquels il sera nommé « Maistre des ouvrages du comte de Guise ».

=> De 1457 à 1463, reprise des travaux par Charles d’Anjou.

=> En 1510, Claude de Lorraine s’empare de la ville de Guise.

=> En 1536, Nassau assiège le château, pour le compte de Charles-Quint qu’il reperd la même année.

=> En 1540, le duc de Guise, transforme le château en citadelles modernes.

=> En 1557, François de Lorraine, sauve les armées françaises du roi Henri II.

=> En 1563, le duc de Guise est assassiné à Orléans par un jeune protestant Poltrot de Méré.

=> En 1594, Henri IV assiège la ville de Guise alors protestante pour  obliger Charles, duc de Guise à se soumettre a l’autorité royale.

=> De 1635 à 1636, pendant la guerre France / Espagne, les Espagnols assiègent le château.

=> En 1675, la lignée des Guise s’éteint.

=> En 1767, le château retourne à la couronne royale grâce au prince de Condé Louis-Joseph de Bourbon.

=> De 1914 à 1918, l’armée allemande envahie la ville de Guise et ruine le château mais celui ci n’est pas anéanti.

=> En 1918, lorsque les troupes françaises reprennent la ville avec leurs artilleries ils détruisent considérablement le château, il ne reste alors que le donjon et l’enceinte.

=> En 1923, le ministère des armées décide de transformé le château en carrière et en décharge publique.

=> En 1931, la commune de Guise planifie un début de destruction du château mais le manque de finance stoppera finalement celle-ci.

=> En 1956, suite au risque d’éboulement du château, un arrêté ministériel est finalement attribué ainsi qu’une subvention pour des travaux de rénovation et un premier musée historique est inauguré dans l’une des parties rénovées du château.

= > En 1955, Maurice Duton amoureux du château signe un bail privé avec la propriétaire du Château. Durant cette même année il créera le « Club du vieux manoir » avec celui-ci débutera les travaux de rénovations et les visites organisées du château.
*Le club du vieux manoir est un espace de loisirs « camp/chantier » pour jeunes dans un monument abandonné.

=> En 1957, un rempart de 1,50 mètre de long, jugé dangereux, est démoli, les pierres seront récupérées et réutilisées pour les parties du château a rénovée.

=> En 1960, cinq cent jeunes provenant de tous les départements du Nord et de la Picardie passent des vacances archéologiques au château.

=> En 1963, Maurice Duton reçoit des mains de André Malraux, le 1er prix du concours « chefs d’œuvre en péril » pour le sauvetage et la restauration du château fort de Guise.

=> En 1968, est signée une convention entre le « Club du Vieux Manoir » et la municipalité de Guise pour la pérennisation de la restauration du site.

=> En 2008, le château est classé monument historique.

Coordonnées :

Château Fort de Guise

Allée Maurice Duton

02120 Guise

Téléphone : 03.23.61.11.76

E-mail : chateaudeguise@clubduvieuxmanoir.fr

 

Merci a Emilie Mathot pour l’aide que celle-ci m’a apporté pour les rectifications de cet article.